Aller au contenu

Les conséquences juridiques de la conduite sous l’influence de l’alcool ou des drogues

La conduite sous l’influence de l’alcool ou des drogues est un problème majeur sur nos routes et peut avoir des conséquences dramatiques tant pour les conducteurs que pour les autres usagers. Mais au-delà des risques d’accidents, cette pratique est également sanctionnée par la loi avec des conséquences juridiques dont certaines peuvent être très lourdes. Cet article vous informe en détails sur ces conséquences et vous explique pourquoi il est essentiel de faire appel à un avocat spécialiste du permis de conduire pour vous défendre.

Les sanctions administratives liées à la conduite sous l’influence

La première conséquence juridique de la conduite sous l’influence concerne le permis de conduire. En effet, cette infraction entraîne une perte de points pouvant aller jusqu’à 6 points, soit la moitié du capital total pour un permis probatoire. Dans certains cas, cela peut même conduire à la suspension voire l’annulation du permis.

En cas d’infraction répétée, les sanctions administratives peuvent s’alourdir et inclure notamment une obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière ou encore l’installation d’un éthylotest anti-démarrage dans le véhicule du contrevenant. Il est important de noter que ces sanctions sont automatiques et indépendantes des éventuelles poursuites pénales qui pourraient être engagées.

Les conséquences pénales de la conduite sous l’influence

En plus des sanctions administratives, la conduite sous l’influence peut entraîner des sanctions pénales dont la gravité varie en fonction de la situation et des circonstances de l’infraction. Les peines encourues dépendent notamment du taux d’alcoolémie ou de la présence de drogues dans l’organisme du conducteur, ainsi que des éventuels dommages causés.

Autre article intéressant  La conciliation : une résolution amiable et efficace des litiges

Pour une première infraction, les sanctions peuvent aller d’une simple amende à une peine de prison ferme, en passant par un stage obligatoire ou encore une suspension du permis de conduire. En cas de récidive, les peines encourues sont alourdies et peuvent inclure particulièrement une interdiction définitive de passer le permis ou encore la confiscation du véhicule.

Lorsque l’infraction est commise en état de récidive légale (c’est-à-dire si le conducteur a déjà été condamné pour une infraction similaire dans les 5 ans précédents), les sanctions sont encore plus sévères et peuvent aller jusqu’à 4 ans d’emprisonnement et 9 000 euros d’amende.

Les conséquences sur votre assurance auto

Enfin, il ne faut pas négliger les conséquences sur votre assurance auto en cas de conduite sous l’influence. En effet, cette infraction est considérée comme une aggravation du risque par les compagnies d’assurance et peut entraîner une résiliation de votre contrat, voire un refus de vous réassurer.

De plus, si vous êtes impliqué dans un accident alors que vous conduisiez sous l’influence, votre assureur peut refuser de prendre en charge les dommages causés à autrui et vous devrez alors assumer seul les conséquences financières des dommages que vous avez causés.

L’importance de faire appel à un avocat permis de conduire

Comme nous l’avons vu, les conséquences juridiques liées à la conduite sous l’influence sont nombreuses et peuvent être très graves. Il est donc essentiel de faire appel à un avocat permis de conduire pour vous défendre et vous conseiller tout au long de la procédure.

Un avocat spécialisé en droit routier pourra notamment vous aider à contester les résultats des tests d’alcoolémie ou de dépistage des drogues, à obtenir des délais supplémentaires pour préparer votre défense ou encore à négocier une sanction alternative en cas de condamnation.

Autre article intéressant  Litige avec un artisan : comment le résoudre et quels sont vos droits ?

Ainsi, grâce à son expertise et son expérience en matière de droit routier, un avocat permis de conduire sera un allié précieux pour préserver votre permis de conduire et éviter les conséquences juridiques les plus lourdes liées à la conduite sous l’influence.

En conclusion, la conduite sous l’influence de l’alcool ou des drogues est une infraction grave qui peut avoir des conséquences dramatiques tant sur le plan humain que juridique. Il est donc essentiel de bien connaître les sanctions encourues et de faire appel à un avocat permis de conduire pour vous défendre en cas de poursuites. Ne prenez pas ce risque, car votre permis et votre liberté en dépendent.