Aller au contenu

Comment agir seul devant un tribunal ?

Pendant les audiences, il est parfois permis que les accusés ou les accusateurs se défendent sans qu’intervienne un juge en leur faveur. Cela ne se fait pas à tout moment. Il nécessite à cet effet, une démarche particulière. Comment se défendent seul au tribunal ? Trouvez la réponse à cette interrogation dans ce contenu.

Avoir une situation particulière

Vous ne vous présenterez pas au tribunal et vouloir vous défendre vous-même, sans l’aide d’un avocat. Cela nécessite une situation moins soucieuse et peu délicate, que vous soyez en défense ou en demande. Autrement dit, vous pourrez vous y défendre seul, lorsque l’intervention du juge n’est pas obligatoire. C’est donc la nature de la procédure qui exige un avocat pour votre défense.

Par ailleurs, l’intervention du juge n’est pas obligatoire  dans les cas où, les personnes comparues devant le tribunal, présentent un dossier dans lequel il est question de recherche de médiateurs ou ils sont en litiges.

Saisir le tribunal judiciaire par requête ou par assignation

Pour présenter votre situation ou votre dossier au tribunal, prenez le soin de connaître la valeur du bien qui vous oppose. Vous y notifierez la valeur du bien. Si elle est moindre, s’il n’est pas question d’une valeur exorbitante, vous pourriez y comparaître seul ; avec votre adversaire bien entendu.

Toutefois, lorsque vous exprimez l’objet de votre dispute et que ce dernier vaut une fortune, vous serez contraint à faire appel à un avocat. Aussi, lorsqu’il est question d’un bien dont vous ne pouvez pas exprimer la valeur, vous serez également contraint à bénéficier des services d’un avocat.

La tentative de conciliation

Cette étape est répétitive. Avant le procès, le tribunal vous permet de trouver avec votre adversaire, un point d’entente. Elle est une étape non négligeable, et elle n’est pas répétitive pour que vous abandonniez le procès ; mais plutôt pour vous préparer au mieux pour le procès. Notez que la tentative de conciliation est encore disponible pendant le procès. À tout instant, vous pouvez tout interrompre pour trouver entre vous, un terrain d’entente.

Présentation de ses arguments

Cette étape est le cœur du procès. Elle est faite premièrement d’une phase préparatoire. Pendant la phase préparatoire de la présentation des arguments, les deux parties constituent chacun, leurs arguments. Elles rassemblent les arguments favorables à leur cause et les analyses minutieusement. Ensuite, elles les classent selon l’ordre d’importance pour la prestation au tribunal.

La deuxième phase est la présentation proprement dite. Elle est orale. Le juge donne en premier, la parole au demandeur ; c’est à dire, la partie ayant saisi le tribunal. Ensuite, intervient l’adversaire sous la direction du juge. À l’un ou à l’autre, le juge peut demander une explication. De fait, si vous vous sentez mal compris, vous pouvez demander une prise de parole afin de mieux vous faire comprendre.

Faire appel à l’éloquence

Puisqu’il s’agit d’une prestation ou d’un exposé argumentatif, vous devez coupler aux arguments que vous avez rassemblés, une éloquence verbale. Le but de toute audience est de donner raison au meilleur prestataire. Si vous avez tous les arguments et que ces derniers sont pertinents, vous devez y associer l’éloquence afin que le tout soit livré dans un style irréprochable. Il n’y a pas de doute que vous charmiez le juge et qu’il soit convaincu.