Aller au contenu

La trottinette et le CBD : la légalité de sa conduite

Le CBD constitue un actif que l’on obtient à partir de la plante du chanvre. Ces dernières années, il est rapidement reconnu pour ses vertus sur le bien-être. Face à la mauvaise perception du cannabis, les conducteurs de trottinette se posent la question sur sa légalité, lors de la conduite.

Le CBD face au dépistage de drogue

Désormais, les agents de police française sont équipés d’unités de dépistage, conçues pour les tests de drogues. À l’instar des automobilistes, les conducteurs de trottinette deviennent aussi leur cible principale, face à leur mauvaise réputation. Toutefois, ces kits de dépistage sont conçus pour la détection du cannabis et de la cocaïne. Lorsque la police fait face à un trotteur, ce dernier doit passer parfois le test. Souvent, le test se sert d’un échantillon de salive et le résultat peut s’obtenir en seulement cinq minutes. Il est à noter qu’il n’est pas passible d’une peine. Pourtant, il peut mener au test de confirmation, dans un laboratoire.

Il convient de préciser que ce type de dépistage n’est pas conçu pour la détection du CBD, mais plutôt du THC. La consommation du CBD n’est pas alors concernée dans un tel test.

La conduite de la trottinette et le CBD

Très souvent, le CBD ne provoque aucun impact négatif, mais sa manifestation se diffère d’un individu à l’autre. La grande majorité des consommateurs ne remarque aucun effet secondaire. Pourtant, certains ont les sensations de la bouche sèche, de la fatigue ou de la somnolence. Lors de la présence de l’une de ces troubles, la conduite de la trottinette s’avère déconseillée.

Par rapport à la conduite d’une voiture, la conduite d’une trottinette constitue une pratique plus dangereuse. C’est parce qu’elle nécessite un certain niveau d’acuité, aussi bien physique que mentale. Il faut être en mesure de conduire avant la prise du guidon. Lors de la consommation du CBD et que la police juge l’incapacité à conduire, un test de dépistage sera effectué. Au-delà de la limite légale de la teneur en THC, ce sera l’échec au test.

La prévention d’une dose excessive

En principe, il n’existe aucune dose recommandée pour la consommation du CBD. Néanmoins, certains sites Internet proposent un calculateur pour trouver le dosage optimal pour une personne. Contrairement à la conduite d’une voiture, celle de la trottinette nécessite beaucoup plus de maîtrise, particulièrement en matière d’équilibre. C’est pour cette raison que la consultation d’un professionnel est fortement recommandée avant la prise du CBD. C’est parce qu’il existe un certain nombre de paramètres à tenir compte avant de terminer le dosage approprié. Cette étape permettra davantage de déterminer si une personne est en mesure de conduire une trottinette, lors de la prise du CBD. C’est un facteur essentiel pour la sécurité du conducteur.

Malgré la légalité de la consommation du CBD pour les conducteurs de trottinette, une surdose risque de provoquer des problèmes graves. Elle peut mener à :

  • La léthargie
  • La nausée
  • Les maux d’estomac
  • La somnolence
  • La diarrhée

Combiner la conduite de la trottinette avec la prise du CBD

Le CBD se distingue par sa polyvalence, car il se décline en une multitude de saveurs et de formats. À la suite de la consommation du CBD, certaines personnes peuvent avoir un doute sur sa capacité à conduire. À cet effet, la consommation de produits finis à spectre complet est déconseillée. On doit plutôt se tourner vers les isolats ou les produits finis à large spectre. C’est parce que les produits finis à spectre complet sont susceptibles de contenir une dose plus élevée de THC. De toute manière, la consommation du cannabidiol est complètement légale, lors de la conduite d’une trottinette.