Mariage : quels sont les droits et devoirs des époux ?

Le mariage est l’union de deux personnes qui s’aiment. Cette union qui est célébrée par le maire a des exigences dont on ne parle pas souvent. Cette union implique le respect des droits et devoirs que les mariés doivent respecter. Quels sont les droits et devoirs des époux dans un mariage ? Dans la suite de cet article, les droits et devoirs des époux seront mis à nu.

Fidélité, secours et assistance entre les époux

Même si l’amour est le socle d’un mariage, cela implique aussi des engagements. En effet, les époux doivent faire preuve de fidélité et d’assistance mutuelle. C’est une recommandation qui est exigée par le Code civil. C’est pour cette raison que le maire, au cours de la célébration d’un mariage prononce cette phrase : « les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance ». Alors, les époux doivent vivre ensemble et être fidèles sur le plan sexuel. En ce qui concerne l’assistance et le secours, cela relève tout simplement d’un engagement moral et matériel. Ainsi, si l’un des époux se trouve dans une situation critique, il doit bénéficier de l’assistance de son conjoint.

Gestion du logement conjugal

En dehors de la fidélité, de secours et de l’assistance, les mariés doivent s’occuper de la gestion du logement conjugal. Les deux sont appelés à vivre ensemble. Ainsi, ils doivent disposer non seulement du logement, mais également des meubles. Ainsi, avant toute opération immobilière concernant ledit logement, les deux doivent donner leurs accords. En cas de location du logement par exemple, les conjoints sont co-titulaires. Mais, c’est une seule personne qui apposera sa signature. La gestion donc du logement conjugal doit se faire de manière mutuelle.

La gestion des dépenses quotidiennes et dettes

Dans un mariage, chaque époux doit honorer ses obligations légales en ce qui concerne les dépenses journalières. En réalité, les époux ont chacun l’obligation d’entretenir le ménage à partir de leurs revenus personnels. Il s’agit des dépenses liées au loyer, au téléphone, aux aliments, etc. Les dépenses journalières ne sont donc pas à la charge d’une seule personne. Ainsi, lorsque l’un des époux ne respecte pas son engagement légal, il peut être poursuivi par la justice. 

La gestion des dettes ne se fait pas de la même manière. En réalité, il faut faire une distinction entre les dettes. Il y’a celles qui concernent l’éducation des enfants et le ménage et celles qui sont personnelles. Alors, lorsque la dette contractée concerne le ménage et l’éducation des enfants, les époux doivent s’en occuper. Mais, lorsque les dettes sont personnelles, la gestion se fait en rapport avec le régime matrimonial.

La gestion de la fiscalité du mariage

Le mariage permet à deux personnes de former aussi un foyer fiscal. C’est une exigence légale. Puisque les deux doivent rédiger une seule déclaration de revenus. Ainsi, ils doivent payer l’impôt ensemble. Cette disposition légale est valable pour tous les régimes matrimoniaux. Une fois le mariage célébré, l’homme doit faire une déclaration qui retrace ses revenus jusqu’au jour du mariage. La femme aussi fera la même déclaration. C’est après cela que les deux époux feront la déclaration commune du foyer fiscal. Dans cette déclaration, on doit retrouver les revenus des deux conjoints depuis la date du mariage. C’est ainsi que se présentent les droits et les devoirs des mariés.