Aller au contenu

Les droits du client lors d’un dépannage d’un plombier en urgence

Qu’on soit locataire ou propriétaire, on fait souvent face à un problème de plomberie qui nécessite une intervention d’urgence. Pour éviter les risques de tomber sur des professionnels qui profitent de votre crédulité, il est important de connaître vos droits.

Devis : une obligation avant une intervention

Les interventions d’urgence en matière de plomberie sont régies par la loi du 1990. Celle-ci énonce clairement vos droits à être informé sur les différentes conditions du dépannage. Avant de procéder à une réparation dans votre maison, un plombier doit établir un devis. Dans ce document, il doit y avoir : le tarif horaire de sa prestation, le prix de la main-d’œuvre, la somme totale du devis, le mode de paiement, etc.

Les frais de déplacement font également partie des mentions obligatoires dans un devis. Pour être valide, celui-ci doit mentionner vos renseignements ainsi que ceux de l’entreprise du plombier. Le devis fait office de contrat. Une fois que vous l’aurez signé, il est recevable.

Les obligations du plombier avant d’effectuer un dépannage

Sauf en cas d’urgence manifeste, un plombier ne peut se rendre au domicile de son client qu’après qu’il ait reçu une autorisation écrite de la part de celui-ci. On appelle urgence manifeste, les dégâts qui menacent la structure de la maison et mettent en danger la sécurité des habitants. C’est le cas d’une dégradation des matériels de la maison, d’un court-circuit ou d’une inondation.

  • Un plombier a également l’obligation d’établir un devis avant d’arriver au domicile de son client. Il se base sur les informations données par ce dernier pour l’établir. Si le devis n’est pas conforme aux étendues des travaux à réaliser, il doit le changer rapidement en établissant un avenant.
  • Un autre point qu’un plombier doit respecter est de laisser le libre choix à son client d’acheter un matériel dans le magasin de plomberie de son choix. Il ne peut pas obliger celui-ci à se procurer un matériel chez lui, même s’il en dispose.
  • Un plombier ne peut pas également proposer d’autres travaux en cours de route lors d’un dépannage d’urgence. Il doit attendre la fin de la prestation à laquelle il est convié. Il peut ensuite faire une proposition. Celle-ci est ensuite considérée comme un démarchage et doit respecter le code de la prospection.

Des conseils pour faire face à une urgence en plomberie

Généralement, quand on est face à un problème de plomberie, on se met à paniquer, car on veut coûte que coûte qu’il soit régularisé dans le plus bref délai. Vous êtes alors tenté de faire appel au premier prestataire qui vous tombe sous la main. Vous oubliez de vérifier les différents points pour attester de la qualité de son travail et de ses compétences. Vous signez le devis sans vous poser des questions.

Alors vous tombez sur des gens peu scrupuleux qui ne sont ni compétents ni honnêtes dans l’exécution de leur travail. Ce type de prestataire aggrave le plus souvent le problème au lieu de le régler. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir à disposition une liste des plombiers à proximité de chez vous. Les noms qui figurent dans votre liste doivent répondre à des certains critères spécifiques comme plusieurs années d’expérience à leur actif, un bon rapport qualité-prix au niveau des travaux, des avis favorables de la part de leurs anciens clients, etc.

Il est en revanche déconseillé de procéder vous-même à la réparation de votre problème en plomberie. Si vous n’êtes pas un professionnel, votre intervention peut aggraver votre problème au lieu de le résoudre. Un professionnel, s’il est bien choisi, éradique complètement vos problèmes et vous fait bénéficier des différents conseils pour bien entretenir vos installations en plomberie.